peur (3)

3/[peur ; manipulation ; foule]

Dans cet univers de faux-semblant généralisé, Ungern avait très vite pris conscience des ressources qu’il pouvait tirer d’un public incapable de discerner les faits réels de la fiction. C’est pourquoi lorsqu’il déclenchait ses minuscules feux de brousse, ce qui lui importait d’abord était la quantité de fantasmes qui leur seraient associés, car il savait que plus cette quantité de fantasmes enflerait, meilleure serait sa moisson d’audimètre. La exécution publiquemanœuvre était toujours la même. Une fois que le public avait mordu à l’hameçon de la peur, qu’il commençait à céder à la panique, il n’était plus en état de distinguer si l’origine de la menace était réelle ou fantasmée du fait qu’il était déjà totalement obnubilé par le réveil de sa peur qui elle était bien réelle, palpable, indéniable, si bien qu’elle suffisait largement à le convaincre que la menace qui l’avait provoquée était tout aussi réelle. Puis, quand l’heure était venue pour ce public angoissé d’assister en direct à l’élimination de la menace, il ne se préoccupait pas davantage que l’on châtie de vrais ou de faux coupables. Du moment qu’à l’issue du spectacle expiatoire sa peur s’était résorbée, cela lui tenait lieu de preuve suffisante que l’origine du mal avait bien été éradiquée, et c’était là en définitive tout ce qui comptait à ses yeux.

© Tous droits réservés

4/[peur ; peur imaginaire et réelle ; maître intérieur]

5/[peur ; maladie ; élite]


    Laisser un commentaire