inconscience (2)

2/[inconscience ; complot de l’ombre]

complot inconscience

― Évitons d’abord de tomber dans le piège des apparences trompeuses… … L’inconscience collective, c’est la part d’ombre de l’humanité, et si l’on plonge dans cette part d’ombre avec des yeux grands ouverts, que va-t-on découvrir en premier ? Tout ce dont je vous ai déjà entretenus concernant la corporation des anciens banquiers : un inextricable réseau d’alliances secrètes unissant une poignée d’initiés richissimes dans le but d’accroître sans fin leur profit et leur pouvoir sur le dos d’une humanité maintenue dans l’ignorance de leurs véritables motivations. De là à invoquer un complot de l’ombre destiné à asservir une humanité aveugle réduite à l’état de victime désespérément impuissante, il n’y a qu’un pas… qui est un faux pas!… … On ne conteste pas ici le fait que les rares humains qui ont pris la peine de lever le voile sur les manigances de ces puissances occultes sont devenus plus lucides que tous les autres qui continuent de les ignorer, ni le fait qu’il ne peut être que bénéfique de s’efforcer de les révéler au plus grand nombre, mais le fait d’aboutir à la conclusion trompeuse qu’ils ont trouvé là les véritables responsables du malheur qui frappe l’humanité, et par conséquent son principal ennemi à abattre pour la délivrer de sa misère… S’ils en viennent à désigner ces puissances de l’ombre comme l’ennemi juré de l’humanité, leur lucidité supérieure n’aura servi qu’à les plonger dans un nouvel aveuglement, car cet ennemi proclamé n’est lui-même qu’une ombre, et en se battant frontalement contre une ombre, au lieu de l’affaiblir, ils ne vont faire en réalité que la renforcer en la nourrissant de leur propre énergie. Ce qui veut dire que pendant qu’ils sont convaincus de combattre leur ennemi ils se retrouvent sans s’en rendre compte dans son camp, à le servir inconsciemment pour avoir eux-mêmes basculé du côté de l’ombre. Leur nouvel aveuglement se remet alors à nourrir l’inconscience collective qui elle-même nourrit les forces obscures qu’ils s’évertuent à détruire. Et ainsi, ils se retrouvent piégés dans un nouveau cercle vicieux qu’ils ne pourront briser que s’ils parviennent à faire un pas de plus dans leur lucidité initiale en réalisant clairement que le véritable complot de l’ombre auquel ils sont confrontés ne se trouve pas à l’extérieur mais est à l’œuvre dans l’inconscience de chacun d’entre nous… Parce que ces puissances de l’ombre ne sont jamais que des excroissances de l’état d’inconscience collective de l’humanité d’où elles tirent leur subsistance, ce n’est que lorsque les humains seront établis sous cet éclairage en commençant toujours par reconnaître la présence de l’ennemi dans leur propre inconscience personnelle que la juste direction du combat qu’ils ont à mener leur apparaîtra sans ambiguïté et dans toute son évidence, une évidence qui alors seulement leur ouvrira la voie d’une victoire assurée…

© Tous droits réservés

3/[inconscience ; ennemi ; complot de l’ombre ; bête immonde]


    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :