frontière séparatrice (5)

5/[frontière séparatrice ; sécurité et salut de l’attention]

La sécurité de l’attention, cette sécurité magique qui accompagnait toujours l’attention, là était le véritable trésor qu’elle recelait et que tous désiraient secrètement, que tous recherchaient depuis leur prime enfance. Les humains étaient prêts aux plus grands sacrifices pour y accéder, ils pouvaient aller jusqu’à mourir pourvu que ce soit dans la chaleur de l’attention de leurs semblables, de millions de leurs semblables. Car le salut était dans cette puissante attention collective. Car s’ils réussissaient à l’attirer sur eux ne serait-ce qu’une fois dans leur vie, ils étaient certains qu’on allait enfin les reconnaître, certains qu’ils allaient enfin exister pour de bon, et d’une existence plus forte que la mort, de cette existence immortelle qu’apportait la reconnaissance unanime de leurs semblables qui seule rendait la mort supportable et même enviable. Là se trouvait la voie du salut que le monde de la Communication offrait à l’humanité, une unique voie qui s’imposait autant à l’élite qu’au reste du monde. Et voilà comment tous ensemble ils perpétuaient le mythe de la jouissance du bon côté de la frontière séparatrice.

star euphorique

Tandis que l’euphorie hypnotique dans laquelle la lumière du bon côté plongeait l’élite lui indiquait clairement la direction à suivre pour aller de mieux en mieux, le reste du monde médusé par son bonheur exubérant était pareillement hypnotisé par cette lumière du bon côté qui lui faisait clairement sentir l’obscurité minable du mauvais côté de la vie dans lequel il végétait. La route était alors toute tracée pour l’élite qui n’avait plus qu’à se battre pour s’enfoncer toujours plus loin dans la lumière du bon côté en accroissant toujours plus sa richesse et sa renommée. De cette manière, elle espérait atteindre cet état de bien-être et de sécurité suprêmes qui finirait par écraser et éradiquer définitivement le mal-être qui la rongeait, ce mal-être enfoui dans les ténèbres du mauvais côté qui n’était qu’une anomalie absurde et honteuse qui n’avait aucune raison d’être chez les élus de l’audimètre qui jouissaient du meilleur de la vie. Quant au reste du monde qui ignorait tout de la réalité cachée de son effroyable mal-être, la même route s’imposait qui l’appelait lui à se battre pour franchir la frontière séparatrice où de l’autre côté l’attendait lui aussi la récompense de la jouissance du meilleur de la vie.

© Tous droits réservés

6/[frontière séparatrice ; riches ; manque ; déséquilibre ; mal-être de l’élite]


    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :