frontière séparatrice (1)

1/[frontière séparatrice ; riches ; pauvres]

les richespoverty11

… Et aujourd’hui, après des siècles de religion de la croissance, on peut dire que toutes les frontières possibles et imaginables que les hommes se sont imposés ont perdu leur délimitation particulière, leur distinction propre, non pas pour se volatiliser, loin de là, mais pour se diluer et se fondre les unes dans les autres en se rassemblant autour d’une seule et même frontière séparatrice, l’unique et immense frontière séparant les riches des pauvres… … À présent, examinons de plus près à quoi ressemble ce mur de la séparation… Si l’écart de prospérité entre les riches et les pauvres est faible, le mur sera fin et peu élevé, facile à franchir, de même que la tension entre les riches et les pauvres sera faible, de même que leur opposition, leur confrontation sera légère et facile à surmonter. Mais dès lors que l’écart se creuse, le mur de la séparation va s’épaissir et s’élever dans les mêmes proportions, accroissant inévitablement la tension entre les riches et les pauvres, aussi bien que leur opposition et leur confrontation. Et avec l’écart extrême auquel a conduit la religion de la croissance, l’épaisseur et la hauteur du mur ont atteint des proportions extrêmes, aboutissant à une tension extrême générée par une opposition et une confrontation extrêmes… Vous remarquerez que cette tension se répercute indifféremment des deux côtés du mur de la séparation, autant chez les riches que chez les pauvres, et plus on se porte vers les extrêmes de la richesse comme de la pauvreté, plus la tension devient extrême. Ce qui signifie que le mur de la frontière séparatrice a deux aspects : un aspect extérieur, physique, matériel, et un aspect intérieur, psychique, immatériel. Ce qui signifie que pendant que le mur de la séparation s’élève à l’extérieur, il s’élève tout autant à l’intérieur de ceux qui contribuent à le bâtir, puisque la tension que le mur exerce à l’extérieur va se manifester également à l’intérieur. Ce qui signifie que le même niveau de séparation, de division et d’isolement que les dominants riches et puissants imposent à l’extérieur d’eux-mêmes va se refléter immanquablement à l’intérieur d’eux-mêmes. Ce qui signifie qu’il va reproduire la souffrance d’une même intensité de conflit et d’opposition en eux-mêmes, comme s’ils se retrouvaient coupés en deux parties ennemies l’une de l’autre luttant à l’encontre de la totalité d’eux-mêmes…

mur frontière séparatrice… Tout ceci doit vous paraître sans doute un peu flou et abstrait, mais sachez que je vous introduis là dans le cœur noir du monstre d’inconscience collective, dans son cœur le plus ténébreux qui sécrète le pire de tous ses poisons! Aucun autre n’accable et ne déchire autant les hommes, aucun autre ne les aveugle aussi puissamment, et aucun autre n’a aussi bien réussi à les contaminer en atteignant toute l’humanité!… Car aujourd’hui le monde entier est sous son emprise pour être hypnotisé par le gigantesque mur de la séparation érigé par l’écart gigantesque entre les riches et les pauvres! Car le monde entier se prosterne devant lui et l’adule en croyant en sa réalité, c’est-à-dire en croyant qu’il existe réellement un bon côté de la frontière séparatrice auquel s’oppose un mauvais côté, et qu’à l’extrême du bon côté se trouve assurément le meilleur de la jouissance de la vie! Car tous les pauvres convaincus d’être du mauvais côté de la vie se battent pour franchir la frontière en rêvant de se retrouver du bon côté, tandis que tous les riches convaincus d’être du bon côté de la vie rêvent d’être toujours plus riches et se battent eux pour avancer toujours plus loin dans la jouissance du bon côté!… Et pendant que tout ce monde caresse le même rêve, pendant que tout ce monde lutte pour atteindre le même mirage, la déchirure de l’écart se poursuit, et la frontière, elle, continue imperturbablement de grandir, de s’épaissir, de se durcir, exerçant la tension d’une répulsion toujours plus violente entre les deux côtés, cette même tension qui se répercute chez les riches comme chez les pauvres en instillant la souffrance d’un état de répulsion toujours plus violent à l’intérieur d’eux-mêmes!… Il est là le cœur noir du monstre d’inconscience collective! Percevez-vous la puissance de son sortilège! La frontière séparatrice crée artificiellement un bon côté illusoire vers lequel tous les humains se précipitent en repoussant le mauvais côté, de sorte que tous ensemble ils courent après le même mirage qui les écartèle et les déchire, et c’est comme ça qu’ils font battre le cœur noir du monstre, c’est comme ça qu’ils lui donnent vie et force!

© Tous droits réservés

2/[frontière séparatrice ; enfants et parents de l’élite]

3/[frontière séparatrice ; peur coupable du châtiment ; maladie]

4/[frontière séparatrice ; blanchiment de mauvaise conscience ; phobie des maladies]

5/[frontière séparatrice ; sécurité et salut de l’attention]

6/[frontière séparatrice ; riches ; manque ; déséquilibre ; mal-être de l’élite]


    Laisser un commentaire