environnement (7)

7/[environnement ; consommation ; gigantisme ; irresponsabilité]

Je vous donne maintenant un autre exemple en partant cette fois de la base de la pyramide, depuis l’immense masse des consommateurs qui achètent aveuglément leurs produits. Ces produits, après avoir traversé la filière labyrinthique d’innombrables intermédiaires, leur parviennent déguisés, maquillés, parés par les croquants de toutes les vertus réconfortantes de bonne santé, d’ami de la nature, de respect des travailleurs, et j’en passe… Là encore, tout est dissimulé par le gigantisme des structures marchandes de manière à ce que les actes ne puissent pas être reliés aux conséquences. Car si les consommateurs pouvaient remonter la filière labyrinthique jusqu’à leur source, si la distance et l’opacité qui séparent leurs actes d’achat de leurs conséquences étaient supprimées, ils verraient derrière leur tranche de viande alléchante si joliment emballée l’atroce calvaire des animaux dénaturés, monstrueusement engraissés et trafiqués par la froide barbarie d’usines hautement scientifiques, ils verraient derrière leurs magnifiques marchandises de dernier cri la souffrance des hordes d’esclaves qui les produisent et les montagnes de déchets toxiques qui en résultent, ce qui ne manquerait pas de frapper douloureusement leur conscience à eux aussi. Ils ne pourraient plus leur échapper qu’acheter de tels produits feraient d’eux les complices et les partisans de toute cette barbarie, si bien qu’il leur deviendrait extrêmement pénible et difficile de continuer à se livrer à une consommation irresponsable déconnectée de ses conséquences.

pub viande naturecochons industriels

© Tous droits réservés


    Laisser un commentaire