environnement (4)

4/[environnement ; société des 4 richesses]

ferme_bio

La société des quatre richesses réussissait ainsi à mettre en place naturellement et sans effort ce qui auparavant était impossible parce que jonché d’insolubles contradictions. Et autant la société de la croissance était prisonnière d’un cercle vicieux autodestructeur, autant la nouvelle société entrait dans un cercle vertueux autocréateur. En mettant en avant la nécessité de se nourrir sainement pour échapper à la maladie, elle condamnait irrévocablement l’industrie agricole et alimentaire pourvoyeuse d’une quantité astronomique de poisons. Car si on se portait mieux en cessant de se nourrir à leur source empoisonnée, on ne faisait pas que cela, on leur ôtait également les moyens de répandre leurs poisons dans la terre, l’eau et l’air que les humains respiraient, ce qui en retour contribuait automatiquement à alléger le poids des maladies environnementales qui en résultaient.

© Tous droits réservés

5/[environnement ; travail ; qualité des conditions d’existence ; misère]

6/[environnement ; coûts de production ; catastrophe ; exploitation]

7/[environnement ; consommation ; gigantisme ; irresponsabilité]


    Laisser un commentaire