La Pétition : Non à la guerre contre le Terrorisme

by L'Appel de Mongo

Plaidoyer pour une solution pacifique EFFICACE

fille ensanglantée par les bombes avec colombe de la paix

« Les armes appellent les armes, le sang appelle le sang ». Nous devons nous mobiliser fermement pour vaincre et résorber le terrorisme, mais pas par la violence armée qui depuis 2001 a prouvé que loin de le détruire, elle n’a fait que l’embraser et le propager dans des proportions toujours plus alarmantes.

Nous affirmons que la voie de la guerre engagée contre le terrorisme n’en viendra jamais à bout, parce qu’elle ne fait qu’accroître la haine de l’Occident en massacrant majoritairement des innocents (plus d’1 million de morts irakiens pour seulement 5000 soldats US tués), et parce qu’elle est avant tout destinée à se perpétuer afin de soutenir notre économie en déclin qui est devenue dépendante du marché de la guerre pour ne pas s’effondrer.

Pour preuve, les dépenses militaires mondiales ont doublé en 12 ans pour atteindre 1800 milliards $ en 2014. Cette réalité est si bien reconnue par nos médias et nos dirigeants qu’ils sont les premiers à se réjouir de la bonne santé de ce marché pourvoyeur d’emplois qui a « un impact économique majeur dans une France menacée de désindustrialisation » dixit le ministre de la Défense Le Drian. Or ce marché ne prospère que grâce à la menace terroriste concrétisée par des attentats meurtriers. Ou pour le dire plus explicitement, si demain il n’y avait plus un seul attentat ni mouvement terroriste menaçant notre sécurité sur la planète Terre, les budgets gigantesques concédés à la guerre, à l’armement, à la surveillance et à la sécurité seraient désavoués par l’opinion publique, avec pour conséquence immédiate que leurs marchés correspondants n’auraient plus la faveur de la bourse, si bien qu’ils s’effondreraient en entraînant avec eux l’effondrement du reste de l’économie.

Autre preuve, la guerre menée contre le terrorisme par les USA n’a jamais concerné ni inquiété l’élite régnante arabe qui a continué de financer le terrorisme islamiste sans que cela trouble le moins du monde notre élite régnante occidentale, avec pour conséquence que cette guerre n’a eu d’autre résultat que de multiplier les foyers terroristes par 15 depuis 2003, finissant par engendrer EI/Daech qui selon Dominique de Villepin est l’enfant monstrueux de la politique occidentale.

Car à l’évidence, il existe des alternatives non-violentes bien plus efficaces que la solution des bombardements qui ne font qu’attiser la haine de ceux qui les reçoivent. Nous pouvons aussi bien traiter l’urgence par un embargo international contre EI interdisant de lui vendre des armes, d’acheter son pétrole de contrebande, et gelant ses avoirs et toutes les transactions financières de ses banques, ce qui résorberait rapidement la tumeur EI en l’asséchant. A côté de ce traitement d’urgence, nous pouvons également mettre en place un traitement de fond favorisant une résorption durable du terrorisme, cela en renonçant à notre ingérence néocolonialiste qui alimente la guerre au Moyen-Orient, ainsi qu’en coupant toute relation d’affaires avec l’Arabie saoudite et le Qatar qui sont les principaux promoteurs du terrorisme islamiste.

Or si on commence enfin à prendre en considération certains de ces recours, ils sont encore très loin d’être appliqués parce que la volonté fait défaut, et elle fait défaut uniquement parce qu’ils vont à l’encontre des intérêts des véritables puissances qui tirent les ficelles d’un conflit qui leur rapporte gros : les lobbies de l’armement, du pétrole et des banques. Ce sont ces lobbies qui commandent les choix guerriers de nos gouvernements en remontant jusqu’à l’ONU qui contrairement aux idées reçues n’a pas pour vocation de promouvoir la paix mondiale mais principalement de gérer le calendrier des guerres des grandes puissances, du moins tant que ses membres permanents seront les cinq plus grands marchands d’armes de la planète.

La vérité crue est que les puissances d’en haut veulent la guerre parce que la guerre leur profite, et l’ONU est en haut, pas en bas. C’est pourquoi il n’y a que nous qui sommes en bas qui pouvons réellement devenir une force de paix parce qu’à nous la guerre ne profite pas, qu’au contraire elle nous dévaste, nous oppresse et nous ruine. Et en bas nous sommes la majorité écrasante des peuples, nous sommes la vraie force, le vrai pouvoir.

C’est à nous, citoyens ordinaires de la base, de nous mobiliser pour faire triompher notre volonté de paix sur la volonté de guerre des puissances d’en haut, parce que l’arrêt de la guerre est la seule façon de faire refluer le terrorisme, et parce qu’il n’y a que nous qui pouvons parvenir à l’imposer, personne ne le fera à notre place.

lien pour signer pétition contre la guerre

*

Avant ou après cette signature, nous vous invitons fortement à prendre connaissance du développement complet de notre propos dans lequel toutes les affirmations que nous posons ici se trouvent dûment démontrées et vérifiées.

Face au brouillard de confusion qui enveloppe le terrorisme international, nous ne pouvons pas nous contenter d’opinions partisanes et d’informations vagues. Aussi nous avons pris un soin tout particulier à mener un examen approfondi qui s’appuie exclusivement sur des faits avérés, des réalités historiques incontestables, ainsi que sur des enchaînements logiques et des liens de cause à effet qui ont un caractère de rationalité évidente. De cette façon, nous sommes parvenus à éclairer les dessous cachés du terrorisme jusqu’à atteindre la racine du mal, cette racine dont la claire vision nous est indispensable si nous voulons vraiment pouvoir nous donner une chance de guérir de la maladie du terrorisme et de sa guerre perpétuelle.

——————–

lien pour rejoindre le mouvement citoyen

 

 

——————-

1 – Première mise à jour du 15 mars 2016

De la lumière dans les ténèbres! Nous ne sommes pas seuls à oser faire entendre la voix de la paix!

Un grand Merci à vous tous qui vous êtes manifestés jusqu’à présent pour soutenir notre pétition. Ce premier afflux de vos signatures nous fait l’effet d’un baume de lumière et d’espoir face à la propagande va-t’en-guerre de la puissance médiatique qui distille en permanence la peur et la suspicion les uns des autres.

L’Appel de Mongo est un petit collectif parti de rien, sans réseau constitué, pour lancer ce pressant appel à la paix, et l’attention intense que vous lui portez montre à l’évidence qu’il répond à une demande collective encore informulée.
Notre pétition n’est cependant pas qu’une naïve revendication de cœur déconnectée de la dure réalité. Elle s’appuie sur l’argumentation très solide de notre dossier complet qui lève définitivement le brouillard de confusion qui enveloppe le terrorisme international en montrant pourquoi seule la voie de la paix en viendra à bout.

Nous sommes de plus en plus nombreux à devenir conscients de l’escroquerie du système financier, ce qui n’était pas le cas avant 2008. Mais nous devons maintenant d’urgence faire un pas de plus en reconnaissant l’escroquerie de la guerre planétaire contre le terrorisme avant qu’elle ne nous dévaste tous. Car nous savons que cette guerre menée par les USA depuis 2001 n’a eu d’autre effet que de démultiplier le terrorisme à une échelle industrielle. Nous savons que la guerre est utilisée par nos gouvernements comme issue de secours pour soutenir notre économie en déclin, et que par conséquent elle n’a pas vocation à vaincre l’ennemi mais bien à se perpétuer et se développer tant que notre économie ne reviendra pas au beau fixe. Et nous savons par la voix de tous les observateurs que seul le recours à une solution de négociation pacifique au Moyen-Orient pourra résorber le terrorisme en éteignant le feu de haine que la guerre ne fait qu’attiser.
Or il n’y a aucune chance que ce recours à la paix vienne de nos gouvernements et encore moins de l’ONU tant que ses membres permanents seront les cinq plus grands marchands d’armes de la planète. C’est pourquoi il n’y a que nous, la société civile, les 99% de l’humanité à qui la guerre ne profite pas mais seulement ruine et dévaste qui pouvons parvenir à l’imposer, car si nous ne le faisons pas nous-mêmes, personne ne le fera à notre place.

Aujourd’hui, la nécessité d’instaurer une juste paix au Moyen-Orient ne se limite plus aux seules revendications des pacifistes et des défenseurs de la cause palestinienne. Elle prend une dimension bien plus vaste parce que le développement de la guerre contre le terrorisme affecte désormais tous les membres de la société. Elle aggrave la charge de la dette dédiée à la guerre et à la surveillance, aggrave les tensions entre les communautés, aggrave le racisme et l’islamophobie, aggrave par ricochet l’antisémitisme. Elle aggrave l’afflux de migrants en grande détresse dont « l’invasion » provoque une instabilité sociale qui effraye de nombreux Français. Elle aggrave la restriction des libertés, la suspicion et le climat d’insécurité, elle aggrave par là même l’hostilité populaire envers les forces de l’ordre qui sont de plus en plus perçues comme les chiens de garde de l’élite régnante, ce qui en retour aggrave la souffrance morale de nos « gardiens de la paix » qui sont contraints d’obéir à des ordres qui vont le plus souvent à l’encontre des intérêts du peuple alors qu’ils font eux-mêmes partie du peuple et non de l’élite.
Il ne faut pas être un grand stratège pour comprendre que la voie de la guerre dans laquelle nous sommes engagés ne va pas renverser miraculeusement cette tendance, elle ne va faire que l’intensifier. Ce qui ne peut que nous inciter à embrasser la voie de la paix qui est dans l’intérêt de tous les Français ainsi que de tous les peuples. Parce que seul un Moyen-Orient véritablement pacifié fera refluer le racisme et l’islamophobie comme l’antisémitisme, seule la paix résorbera le flux de migrants en leur permettant de rentrer chez eux en toute sécurité, seule la paix mettra fin à l’hémorragie budgétaire de guerre et de surveillance, et seule la paix fera fondre l’hostilité grandissante envers les forces de l’ordre en leur rendant leur rôle positif de véritables « gardiens de la paix » au service de tous les citoyens.

La plus belle surprise de vos premières signatures est qu’elles reflètent toute la diversité de notre population. Vous témoignez une volonté de paix qui émane de tous les âges, toutes les origines, toutes les couches sociales, toutes les étiquettes politiques, et c’est vraiment une excellente nouvelle. Alors que la guerre contre le terrorisme est occupée à nous radicaliser, à exacerber nos oppositions et nos peurs les uns des autres, votre soutien pour la paix révèle que c’est notre même bon cœur d’être humain qui s’exprime à travers vous par-delà les différences qui peuvent nous opposer et nous diviser. Ce qui signifie que votre geste citoyen pour la paix est aussi l’amorce d’un mouvement vers la réconciliation et l’union de tous les Français dans l’acceptation de nos différences.

Le monde est en train de changer à toute vitesse. Il vacille sur ses bases qui sont de plus en plus pourries. Nous pouvons avoir l’impression que la guerre, la misère, l’exploitation et les inégalités sont des fléaux indéracinables de l’humanité. Mais il n’en est rien. Le basculement vers un renouveau créateur prospère et heureux pour toute l’humanité est plus proche que nous le pensons. Depuis que nous sommes sortis des cavernes, nous avons accompli prouesse sur prouesse, et nous allons continuer. Grâce à la révolution technologique du monde de la Communication, nous, le peuple, les 99% des citoyens de la terre qui n’avons aucun intérêt à la guerre et qui sommes la vraie force, le vrai pouvoir, nous avons désormais les moyens concrets de nous mobiliser et de nous unir pour faire triompher notre volonté de paix et de justice sur la volonté de guerre des 1% de l’élite régnante. Et c’est ce que nous allons faire tous ensemble, puisque c’est notre désir mutuel et notre intérêt partagé.

L’inauguration de notre pétition est comme un petit ruisseau naissant que nous allons nous efforcer de faire grandir. Nous sommes convaincus que d’autres ruisseaux tels que le nôtre vont commencer à affleurer partout dans le monde. Ces ruisseaux vont grandir, se rejoindre en formant des rivières puis des fleuves, et ce puissant courant populaire finira tôt ou tard par l’emporter. Car nous sommes fondamentalement acculés à ce seul choix : ou bien ce sera la paix pour tous, ou bien ce sera l’engrenage infernal de l’inexorable développement de la guerre qui nous ruinera et nous dévastera tous.

Vous qui êtes les premiers signataires à soutenir notre démarche, nous vous considérons avec nous comme les pionniers de cette grande aventure qui commence. Nous vous invitons bien sûr à nous accompagner tout au long de notre combat en propageant la parole de paix de cette pétition autant que le cœur vous en dit. Songez que si chacun d’entre vous se décidait à la transmettre par mail à dix de ses proches connaissances, elle enflera si vite que nos médias ne pourront plus rester sourds très longtemps à notre volonté de paix qu’ils seront forcés de relayer.
Et si vous souhaitez nous soutenir plus avant en rejoignant notre petit collectif, sachez que vous êtes les bienvenus, car nous avons besoin de toutes les compétences quand il nous reste encore tout à créer. N’hésitez donc pas à consulter notre site pour plus d’informations ni à nous contacter.

 


About the Author


L'Appel de Mongo


2 thoughts on “La Pétition : Non à la guerre contre le Terrorisme

jean-marie ignatowicz

De nos jours, toutes les actions mondiales sont « visibles » grâce aux médias de toutes sortes, on « voyage » d’un pays ensanglanté à un autre ravagé, des millions d’Humains cherchent refuge, des millions meurent de faim, de bombes, de tortures, c’est là qu’il faut reconnaître qu’il y a Un Esprit dominateur, qui cherche à engloutir la Terre entière, cette soif débile de pouvoir est celle de Satan ! Oui, il faut dire les choses clairement, et ne pas se cacher derrière une morale trop faible pour voir la Vérité en face ! Il était une fois, quelqu’un qui parlait à un enfant, demandant :  » Petit, que veux-tu être quand tu seras grand ?  » Et la réponse :  » Vivant ! » Ça en dit long…

Répondre

Pingback: Mobilisation citoyenne pour la paix

Laisser un commentaire

Recherche

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Social

Suivez-nous sur :

Newsletter